Introduction
Le premier orgue
Le projet
La commande
La construction
1881 : l’inauguration
De 1881 à 2004
Sources

Introduction
Le buffet
Les sommiers
Les transmissions
La console
La tuyauterie
La soufflerie
Présentation générale

Dalstein & Hærpfer
Un patrimoine impressionnant

Composition

L’été de l’Orgue 2014

Liens utiles
Contacts
Rechercher

La commande

Le marché avec les facteurs d’orgue Dalstein et Hærpfer fut signé le 30 septembre 1879, prévoyant la composition suivante, différente de celle du projet initial, probablement repensée par Rigaut :

 
I Grand-orgue (56 notes, C-g’’’)
Montre 16
Bourdon 16
Montre 8
Bourdon 8
Flûte 8
Viole de Gambe 8
Prestant 4
Flûte octaviante 4
Quinte 2 2/3
Doublette 2
Grand Cornet 5 rgs
Plein jeu 5 rgs
Basson 16
Trompette 8
Clairon 4
II Positif expressif (56 notes, C-g’’’)
Principal 8
Flûte amabile 8
Cor des Alpes 8
Salicional 8
Eolienne 8
Flûte douce 4
Dulciana 4
Doublette 2
Trompette 8
Clarinette 8
III Récit expressif (56 notes, C-g’’’)
Quintaton 16
Diapason 8
Bourdon 8
Flûte harmonique 8
Voix céleste 8
Flûte octaviante 4
Octavin 2
Basson 8-16
Trompette harmonique 8
Basson-Hautbois 8
Voix humaine 8
Clairon 4
Pédale (30 notes, C-f’)
Contrebasse 16
Soubasse 16
Quinte 10 2/3
Flûte 8
Violoncelle 8
Flûte douce 4
Bombarde 16
Trompette 8
Clairon 4
Accouplements II/I et III/I
Tirasses I/P et II/P
Accouplement général
Appel machine
Appel anches
Forte général
Pédale de crescendo
Trémolo III

Lors de la séance du 27 octobre 1879, le marché fut lu devant le conseil :
Mr le Président fait donner au Conseil la lecture du traité passé avec MM. Dalstein et Hærpfer, lequel est approuvé à l’unanimité, et le Conseil remercie MM. les Membres du Bureau d’avoir mené à bonne fin une si difficile entreprise. Mais comme par ce traité le vieil orgue est recédé à Mrs Dalstein et Hærpfer, avec la condition qu’il n’en prendront livraison qu’en plaçant le nouvel orgue, ces MM. seront chargés d’accorder le vieil orgue aux conditions convenues autrefois avec Mr Cuvillier. En outre, comme l’instrument leur appartient, il est convenu qu’en cas d’accident, ou pour tout autre cause, il est nécessaire d’en faire une estimation, qu’on évalue à 2200 francs, d’un commun accord. M. le secrétaire est chargé, à ce propos, d’écrire à Mr Blesy pour lui demander la note, et en même temps le prier de rendre les clefs.

Christian Lutz



Copyright Renaissance des orgues